Paroisse Saint-Pothin
http://saintpothin.fr/Sejour-au-Liban-dans-le-cadre-du
      Pèlerinage au Liban du 19 au 26 février 2018 !

Pèlerinage au Liban du 19 au 26 février 2018 !

Du 19 au 26 février prochain, pèlerinage au Liban ...
Le programme sera présenté en septembre 2017 ...
Réservez déjà vos dates !


En attendant retrouvez l’abécédaire écrit à l’occasion d’un précédent pèlerinage (en 2013) : L’alphabet ayant été inventé à Byblos (Gbeil), au Liban, ville magnifique au bord de la méditerranée, la forme de ce "récit" sur notre séjour rendra hommage à la découverte de cet alphabet qui nous a fait faire un bond dans notre histoire ...

A comme accueil ...

Le Père Tony, les membres de la paroisse investis dans le jumelage ont comme à leur habitude ouvert leurs maisons et leurs coeurs pour nous accueillir avec beaucoup de chaleur ... et de nourritures délicieuses !

B comme beauté ...

Le Liban dans un seul regard nous donne de voir la mer et les sommets enneigés ... Ce magnifique pays méditerranéen qui nous entraîne sans cesse de vallées en sommets est à gravir sans cesse pour découvrir d’extraordinaires panoramas ...

C comme croix glorieuse ...

Les croix dans les Eglises comme aux carrefours des routes sont revêtues en ce temps pascal d’un drap blanc ; la croix en ce pays est inscrite en la chair de chacun ; elle laisse passer la lumière d’une espérance par la foi profonde dont chacun cherche à vivre ...

D comme divisions ...

Chrétiens aux multiples confessions, sunnites et chiites, druzes et alaouites se partagent un tout petit pays où la beauté de chaque édifice religieux cache une rivalité certaine ... la prière pour la paix en ce paix est incessante et l’on entre vite dans la supplication du Christ : "Que tous soient un ..."

E comme ermite ...

  • Des tout premiers au grand Saint Charbel la vie en Dieu a rendu sainte cette terre ...
  • A la suite de Saint Maroun les maronites donnent à cette terre d’unir la foi et l’histoire, la terre et un rite propre aux chrétiens du Liban ... Les ermites sont le "fleuron" de cette foi nous donnant d’aspirer à être "ivres de Dieu". L’ermitage de Saint Charbel nous fait goûter Dieu d’une manière très belle et très intense au point de vouloir planter là sa tente et de ne plus descendre de la montagne ...

F comme fidélité ...

  • Une grande fidélité à la terre qui fait revenir certains au Liban, à l’appel du Patriarche invitant fortement à rester dans ce pays où la guerre menace ...
  • Une belle fidélité dans le mariage (uniquement religieux) : moins de 5% de divorce (ce qui est largement trop nous disent-ils avec raison)
  • F aussi comme France ... Cette France à laquelle ils sont si fidèles et qu’ils aiment ... Avec cet étonnement et cette joie d’entendre parler français dans les rues des villages, d’écouter les enfants parler français entre eux ... Fidélité à un héritage, une histoire, un amour réciproque où nous comprenons que nous devons être "à la hauteur" de ce qu’ils aiment dans notre beau pays ...

G comme guerre ...

  • Elle n’est jamais très loin ... Israël et la Syrie sont des voisins qu’il n’est pas facile d’avoir ...
  • Et pourtant des immeubles en construction à foison : un pays qui construit pour l’avenir de ses enfants ; une vie débordante, sans s’enfermer dans 1000 règles "de protection" qui finissent par paralyser et enfermer chacun chez soi ; sur une autoroute à deux voies, pourquoi ne pas prendre la "file du milieu" pour doubler ceux qui traînent ?!

H comme Harissa ...

Le grand sanctuaire marial du Liban, Notre-Dame du Liban, Notre-Dame de Harissa protège et rassemble en foule tous les enfants de ce beau pays ... une statue de la Vierge Marie est partie en ce 1° mai de Notre-Dame de Harissa pour faire le tour du Liban, de villages en villages, en cette année de la foi ...

I comme impossible ...

Car rien n’est impossible à Dieu : parole de foi proclamée à Notre-Dame de Harissa ...
Parole si souvent traduite par tant et tant de récits de ces miracles qui se sont accomplis au Liban, comme cette maison de personnes handicapées où une icône de la Vierge a protégé des bombardements tous ceux présents dans une petite cave alors que tout autour s’écroulait ...

J comme joie ...

Cette joie très rayonnante d’adultes sourds-muets qui nous servent le repas dans une belle soirée où les sourires de complicités et d’entente entre eux sont bouleversants ...

K comme Kadisha ...

Du nom de cette vallée sainte où les maronites, avec leur Patriarche en tête se sont tant et tant de fois réfugiés pour sauver la foi et être préservés d’attaques meurtrières ; aujourd’hui l’on vient y prier pour demander la grâce de la fidélité à cette terre jusqu’au martyr ...

L comme Liban ...

  • Le Liban, cette terre sainte ...
  • Terre de la syro-phénicienne touchant Jésus...
  • Terre de Tyr et de Sidon qui virent le passage de Jésus ...
  • Terre aujourd’hui avec encore un million de chrétiens dans ce Moyen-Orient qui se vide de ses chrétiens en tant d’autres pays car ils y sont martyrisés (Irak, Terre Sainte, Syrie aujourd’hui ...) ...

M comme Maronites ...

Ces chrétiens fondés par Saint Maroun, ces chrétiens à la liturgie déroutante pour nos esprits latins, ces chrétiens fidèles à Rome, à l’Eglise catholique depuis leurs origines, ces chrétiens qui lient la terre et l’histoire de leur foi, ces chrétiens qui nous font découvrir la beauté et la diversité de notre corps, l’Eglise ...

N comme nuit ...

La nuit est là, tôt, laissant place à de belles soirées où la poésie jaillit, où les rires fleurissent, avec la fraîcheur attendue et le silence qui perce ... Dans l’attente d’un jour nouveau, très matinal et vite chaud ...

O comme orient ...

  • Avec ses odeurs et ses senteurs ...
  • Ses épices et son hummus ...
  • Sa lumière et sa douce chaleur (quel bonheur !) ...
  • Ses embouteillages et son urbanisme où en l’absence de noms donnés aux rues l’on s’oriente à la boussole humaine ...
  • Ses sens interdits où tous passent allègrement et ses feux rouges qu’il faut savoir griller sous peine d’être percuté par l’arrière ...
  • Sa non-connaissance du mot "clignotant" terme inconnu en arabe, français ou anglais et l’absence de ligne blanche au milieu de la route qui ne servirait qu’à user de la peinture ...
  • Ses klaxons et ses appels de phare pour aller de l’avant ...
  • O aussi comme olives ... Qui font le bonheur de chacun dès le petit déjeuner !

P comme patience ...

  • Les klaxons incessants et la manière de conduire pourraient vous faire penser qu’il en manque singulièrement ...
  • Mais c’est sans doute un jeu nécessaire car elle est mise à dure épreuve cette patience devant des gouvernements qui se succèdent sans grand résultats ... (toute comparaison avec d’autres pays serait fortuite ...)

R comme repas ...

  • Celui qui ne parle pas des repas au Liban et du nombre de plats 10 fois supérieur au nombre d’invités est sans doute resté dans l’avion ...
  • A l’inverse celui qui a vu nombre de publicités pour maigrir au Liban (spécialement pour ces dames) a sans doute parcouru quelques kilomètres le long des routes envahies de panneaux qui hélas défigurent les paysages ...

S comme soutien ...

Le Liban a besoin de notre soutien et de notre prière !

T comme terre entière ...

A quelques pas de l’Irak où un médecin rencontré partait chaque week-end soigner des malades, du Qatar où une paroissienne allait rejoindre son mari, d’Israël ou de la Syrie, de la France si proche dans les coeurs ou des USA, de l’Australie ou de l’Argentine où tant des leurs séjournent les libanais sont proches de tous : réaliser que l’on est au coeur du monde, de notre terre, est une expérience étonnante que l’on fait dans ce pays ...

U comme UNRWA ...

  • Sans doute déjà 1 million de réfugiés syriens, les camps palestiniens dans le sud de Beyrouth avec une grande pauvreté nous faisant nous demander pourquoi cette situation qui a trop duré pour ceux "parqués" là n’est toujours pas résolue ...
  • La responsabilité des nations est grande ...
  • Et en même temps ces nations ont souvent tant aidé au péril de la vie de beaucoup ... Quelle belle solidarité !

V comme virage ...

  • Le pays étant tout entier un pays de montagnes on y cherche les lignes droites ... Au fond le paysage et l’histoire du pays se ressemblent quelque peu ... Ce n’est pas très simple mais l’on avance malgré tout !
  • Et V comme vie : c’est sans doute ce qui caractérise le mieux ce pays : quelle vie !

W, X, Y, Z ...

Ces lettres résument l’adage suivant : Qui va au Liban une semaine écrit une page sur ce qu’il a vécu, qui y va un mois écrit une ligne et qui y va un an n’écrit rien tant cela est compliqué !
Mais celui qui y va un an y reste sans doute pour toujours tant ce pays est attachant ; il n’a plus besoin d’écrire sur ce pays mais seulement de dire : "Viens et vois !"
C’est ce que l’on peut souhaiter à chacun !

Merci à nos amis libanais pour leur accueil !

Pour voir les photos en entier les visionner en "diaporama"

Documents joints

0 | 30

0 | 30

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Eglise de France

KTO

Diocèse de Lyon

RCF


Homélie du 2° dimanche de l’Avent

Agenda
décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr