Paroisse Saint-Pothin
http://saintpothin.fr/Homelie-pour-le-quatrieme-dimanche
      Homélie pour le quatrième dimanche de l’Avent (année A)

Homélie pour le quatrième dimanche de l’Avent (année A)

Contemplons la figure de Saint Joseph pour nous préparer au mystère de Noël ...

  • Homélie pour le 4° dimanche de l’Avent (année A) - (mp3 - 15.1 Mo) Télécharger

Homélie pour le 4° dimanche de l’Avent

  • Frères et sœurs, Saint Matthieu que nous écoutons cette année donne une place très importante à Saint Joseph dans ses 2 premiers chapitres ; je vous invite ce matin à contempler Saint Joseph ; de Saint Joseph nous allons apprendre le sens de Dieu mais aussi ce qu’est la paternité.
  • La scène de l’Evangile que nous venons d’entendre se déroule en deux temps liés l’un à l’autre : la décision de Joseph de se retirer car il craint Dieu : Marie est enceinte et cela ne vient pas de lui ; elle est enceinte par l’action de l’Esprit Saint, l’ange viendra le lui confirmer ; il veut se retirer, répudier en secret Marie, lui qui est accordé en mariage avec elle.
  • Et dans un second temps qui lui est lié parce qu’il s’est retiré, parce qu’il craint Dieu, l’ange vient lui demander de ne pas craindre, de prendre chez lui Marie et de donner un nom à l’enfant qui va naître, ce qui est le propre du père …

Reprenons ces deux étapes :

1) Joseph se retire :

  • Ecoutons Saint Bernard, qui écrit :

    "Pourquoi Joseph voulait-il quitter Marie ? Ecoute ici encore non point mon opinion, mais celle des Pères. La raison pour laquelle Joseph voulut quitter Marie est celle pour laquelle Pierre éloignait de lui le Seigneur en disant : "Eloigne-toi de moi, Seigneur, car je ne suis qu’un homme pécheur". C’est aussi la raison pour laquelle le centurion écartait Jésus de sa maison quand il disait "Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit". Ainsi Joseph se présentant indigne et pécheur se disait qu’une telle et si grande personne dont il admirait la merveilleuse et supérieure dignité (Marie) ne devait pas lui accorder la communauté d’habitation. Il voyait avec un étonnement sacré qu’elle portait la marque certaine de la divine présence, le Fils de Dieu, et ne pouvant com¬prendre ce mystère, il voulait la quitter. Pierre redoutait la grandeur de la puissance de Jésus. Le centurion a craint la majesté de la présence de Jésus. Joseph aussi, étant homme, a redouté la nouveauté d’une si grande merveille, la profondeur de ce mystère. C’est pourquoi il voulut la quitter en secret. Tu t’étonnes que Joseph se juge indigne de la compagnie de cette vierge enceinte et tu vois sainte Elisabeth qui ne peut soutenir sa présence qu’avec une crainte res¬pectueuse car elle dit : "D’où me vient cette faveur que la Mère de mon Dieu daigne venir à moi ?" Voilà donc pourquoi Joseph voulut la quitter."

  • On pourrait aussi penser à Moïse qui se déchausse devant la terre sainte où brûle le buisson ardent, figure de la Vierge Marie , et plus précisément de sa virginité, ou encore d’Isaïe qui s’écrie être pécheur devant le Dieu trois fois saint.
  • Plus encore Joseph ressemble à Abraham qui remet son Isaac, celui qu’il aime, qui y renonce car cet Isaac ne lui appartient pas ; Joseph qui aime Marie, qui lui est promise, s’incline par crainte de Dieu ; l’enfant conçu ne lui appartient pas ; il ne peut se dire Père ; il ne peut mettre la main dessus. Quel sacrifice inouï …
  • Cela me fait penser à la rencontre avec deux jeunes femmes, environ 25/30 ans qui nous ont demandé de venir bénir leur commerce ; l’une musulmane et l ‘autre chrétienne de manière lointaine par sa grand-mère ; la jeune fille musulmane nous a fait cette belle objection : « Comment Dieu peut-i venir dans le ventre d’une femme ? Si Dieu vient en nous ne risque-t-on pas de s’enorgueillir ? Nous sommes des créatures et nous devons restés des créatures devant le Créateur ! Joseph est profondément humble ; il ne s’enorgueillit pas …
  • Cette jeune musulmane pointait le fond de la vie chrétienne : Dieu vient en nous pour nous rendre semblable à lui … Cela exige de nous un infini respect pour le Dieu très-haut, une humilité dont Saint Joseph est modèle …

2) Alors la 2° partie de cet Evangile lui est lié :

  • Parce que Joseph se retire, parce qu’il va jusqu’à renoncer à celle qu’il aime et à sa fécondité, alors il devient profondément et réellement père …
  • Tu lui donneras le nom de Jésus … Telle est la demande de l’ange ; donner le nom c’est l’acte du père. Joseph est plus qu’un père adoptif comme on le dit souvent comme pour réduire sa paternité, ou la dire de second rang ; il est réellement père.
  • Car Dieu a besoin de Joseph, du mariage de Joseph et Marie, car il ne change pas son plan de salut qui passe pour Jésus d’être inscrit dans une famille.
  • La question qui se pose à Saint Matthieu et aux premiers chrétiens n’est pas en effet la question de la virginité de Marie ; elle est enceinte de par l’Esprit Saint ; cela est dit 3 fois dans ce premier chapitre de Saint Matthieu ; Jésus est Dieu.
  • La question est de savoir comment Jésus par Joseph est de la lignée de David, comment il s’inscrit dans l’histoire du peuple juif, comment il est vraiment homme.
  • C’est le mystère de l’incarnation qui se donne là à contempler. Jésus vrai Dieu est vraiment homme ; et Joseph qui s’est incliné devant le Dieu très-haut reçoit de vivre sa relation à Dieu dans le quotidien.
  • Je retiens ici une deuxième objection intéressante de la jeune musulmane : comment vous les chrétiens pouvez-vous boire du vin et en plus c’est un comble faire du vin quelque chose de sacré, faisant là allusion à l’Eucharistie.
  • Bien sûr il ne s’agit pas de boire du vin pour s’enivrer … Il y a une juste mesure ; la peur d’en boire trop provoque l’interdit dans l’Islam. Ce qui est fascinant c’est justement que le vin devienne sacré à la messe ; c’est la beauté de l’incarnation qui vient révéler que la chair (in-carnatus) est bonne et appelée à la joie ; qu’elle n’est donc pas dénigrée, méprisée ou lieu de la peur ; elle est alors infiniment digne …
  • Le lien à la dignité du mariage et de la sexualité n’est pas loin de cette image du vin.

Pour conclure et pour résumer :

  • Parce que Joseph renonce à Marie et à la paternité il devient profondément père.
  • Parce qu’il s’incline avec un infiniment respect devant le projet de Dieu il devient pleinement acteur dans ce projet de Dieu qui magnifie la dignité de l’homme. C’est cla qui lui donnera l’audace et le courage d’exercer sa paternité en partant en Egypte puis en revenant vers Nazareth. Voilà la paternité de Joseph.
  • Pour illustrer cela je vous cite un beau passage de Bernanos dans le journal d’un curé de campagne rapporte la relation, difficile, tendue, entre le jeune curé et la comtesse, que tout sépare à première vue. Deux personnages blessés et solitaires. Têtus aussi. D’où un terrible coude à coude spirituel, avec, au bout de l’affrontement, la mort de la comtesse dans la nuit qui va suivre. Cette femme révoltée parce qu’elle a perdu un enfant, s’en va épuisée mais réconciliée. « Soyez en paix », lui avait dit le prêtre avant de la quitter. « Et elle avait reçu cette paix à genoux. (…) C’est moi qui la lui ai donnée. Ô merveille, qu’on puisse ainsi faire présent de ce qu’on ne possède pas soi-même, ô doux miracle de nos mains vides ! »
  • « Pauvre petit prêtre que je suis, devant cette femme si supérieure à moi hier encore, par l’âge, la naissance, la fortune, l’esprit, j’ai compris – oui j’ai compris – ce que c’était que la paternité. »
  • Joseph homme de contemplation, homme de silence, homme qui se déchausse devant le mystère…. Nous te confions notre entrée dans le mystère de Noël.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Eglise de France

KTO

Diocèse de Lyon

RCF

Agenda
juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr