Paroisse Saint-Pothin
http://saintpothin.fr/Reunion-du-13-02-a-St-Pothin-dans-le-cadre-de-la-crise-Gilets-Jaunes-compte
    Réunion du 13/02 à St Pothin dans le cadre de la crise "Gilets Jaunes" : (...)

Réunion du 13/02 à St Pothin dans le cadre de la crise "Gilets Jaunes" : compte rendu

La réunion organisée dans le cadre de la demande du Conseil Permanent des Évêques proposant aux catholiques de réfléchir sur la crise que notre pays connait actuellement s’est tenue à la Cure de Saint Pothin le mercredi 13 Février 2019 avec une trentaine de personnes. Elle était animée par Yves GARCIER à la demande du Père GUERRE.


Après la distribution d’un document rappelant la demande des évêques et l’extrait de l’encyclique Laudato Si’n49 les échanges ont porté sur les différentes questions proposées par la Conseil Permanent des Évêques.

1) Quelles sont selon vous les causes principales du malaise actuel et des formes violentes qu’il a prises ?
Une des causes relevées par les participants est la déstructuration de la société qui prend son origine dans des décisions politiques et dans la disparition de l’entraide et de la camaraderie favorisée par la frustration née d’une société de consommation à outrance. Cette évolution lente et progressive depuis plusieurs années favorise le sentiment d’exclusion aggravé par la disparition des petits commerces, des médecins de famille, des services publics etc.
De plus le manque d’écoute des élus et la complexité de la représentativité des différents corps d’élus aggravent ce sentiment d’exclusion et par exemple il est noté que la députée de la circonscription de la paroisse est inconnue et d’ailleurs elle n’a à ce jour pas organisé de réunion publique dans le cadre du grand débat.

2) Qu’est-ce qui pourrait permettre aux citoyens dans notre démocratie de se sentir davantage partie prenante des décisions politiques ?

Une majorité des participants demande une prise en compte des résultats du vote blanc afin d’accroitre le sentiment d’écoute de la population et d’autre part afin d’améliorer la proximité des citoyens avec le pouvoir politique il serait judicieux de supprimer des niveaux de représentativité : mairie, département, conseil général et régional .
Une lettre à Mme la Députée de la circonscription sera adressée avec le compte rendu de la réunion en lui demandant quelle action elle souhaite mettre en œuvre dans le cadre du grand débat.

3) Quels sont les lieux ou les corps intermédiaires qui favoriseraient cette participation ?

Le Référendum d’Initiative Citoyen est abordé avec les avantages et les inconvénients dus à cette consultation mais la simplification de la représentation citoyenne est au cœur des échanges. L’Église pourrait aussi participer efficacement à un retour du bien commun, de liberté, et de fraternité afin d’accentuer la notion d’équité et d’égalité.
L’écologie bien explicitée serait aussi un facteur favorisant l’équité et l’entraide.

4) Quel bien commun recherché ensemble pourrait fédérer nos concitoyens et le tourner vers l’avenir

Le bien commun est celui qui assure l’égalité des droits et qui cherche à aider ceux qui se trouvent en difficulté dans quelque domaine que ce soit Sur un plan plus politique des thèmes comme l’écologie déjà évoqué, la maitrise de l’immigration, la réforme de l’Europe, la baisse des dépenses de l’état, les choix de la politique sociale sont des sujets qui pourraient fédérer en expliquant clairement les raisons, les avantages et inconvénients.

5) Quelles raisons d’espérer souhaitez -vous transmettre à vos enfants et petits-enfants ?

La jeunesse nous laisse des raisons d’espérer et ceci a été conforté par les remarques et observations des jeunes étudiants présents à la réunion. En effet ils sont bien informés, ils connaissent les erreurs du passé et la situation présente. On peut penser qu’ils ont d’avantage le sens de la fraternité, de la solidarité, du partage et de l’entraide ce qui manquent à beaucoup de nos concitoyens isolés dans leur quartier, village et structures sociales.
Un souhait porté par un des participants est que le monde matérialiste s’efface un peu et fasse place au développement des valeurs chrétiennes en faisant place à la réflexion, l’analyse et l’abandon de recherche excessive de plaisirs égoïstes afin de ne pas étouffer les bons sentiments à l’égard de tous.

La réunion se termine à 22h 20 en la présence du Père GUERRE par une prière pour l’aide que nous pourrons apporter à la réalisation de ces vœux

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Eglise de France

KTO

Diocèse de Lyon

RCF


Homélie pour le 2° dimanche de carême (2019)

mars 2019 :

Rien pour ce mois

février 2019 | avril 2019

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr