Paroisse Saint-Pothin
http://saintpothin.fr/Homelie-du-dimanche-4-mars-2018-3o-dimanche-du-careme
      Homélie du dimanche 4 mars 2018 (3° dimanche du carême)

Homélie du dimanche 4 mars 2018 (3° dimanche du carême)

Détruisez ce Temple et en 3 jours je le relèverai !

  • Homélie du 4 mars 2018 - (mp3 - 17 Mo) Télécharger

  • J’imagine les gros titres des journaux :
  • Scandale dans le Temple de Jérusalem !
  • Et en sous-titre …
  • Un fou, qui se prétend Rabbi, entouré d’une poignée de disciples, a réussi avec un fouet à chasser tous les marchands du Temple et à renverser les comptoirs des changeurs !
  • Le journaliste poursuit : Rassurez-vous les marchands sont vite revenus dans le Temple …. Business is buisiness ; certains d’entre eux cependant s’interrogent car ils se rappellent cette prophétie de Zacharie qui annonçait : « Il n’y aura plus de marchand dans la Maison du Seigneur en ce jour-là » (sous –entendu lors de la venue du messie) (Za 14,10) ; cet homme qu’on appelle Jésus serait-il donc le Messie ? ; d’autres se rappellent de ce qu’a dit Jérémie : Cette Maison sur laquelle a été invoqué mon Nom, la prenez-vous pour une caverne de bandits ? (Jr 7,11)
  • Ce Jésus a d’ailleurs eu un beau geste : avec son fouet il a chassé les vendeurs de brebis et de bœufs, mais pour les vendeurs de colombes il leur a demandé sans violence d’enlever cela d’ici ; peut-être que ses parents, des pauvres certainement, avaient offert des colombes pour sa naissance … En tout cas on voit que sa colère est bien maîtrisée puisqu’elle sait faire la part des choses et qu’il aime les plus pauvres …
  • Et le journaliste de conclure : Cet homme fou qui prétend rebâtir ce Temple en 3 jours s’il venait à être détruit a réussi à ébranler les consciences et a même eu le culot d’appeler le Temple la Maison de son Père, maison de confiance : pour qui se prend-il donc ?
  • Chers frères et sœurs, ce geste de Jésus de chasser les vendeurs du Temple est un geste très fort
  • Jésus ne se serait pas mis dans cet état si les vendeurs avaient été de simples petits marchands de pains au chocolat profitant de l’affluence du Temple pour arrondir leur fin de mois.
  • Ces vendeurs font du commerce sur, pardonnez-moi l’expression sur le dos de Dieu en risquant de faire de lui un Dieu mécanique et calculateur …
  • Or le psaume 39 dit : Tu n’as voulu ni offrande ni sacrifice, tu m’as ouvert les oreilles, tu n’as demandé ni holocauste ni victime alors j’ai dit : Voici je viens pour accomplir ô Dieu ta volonté
  • Dieu n’est pas à vendre et il ne voit pas l’homme comme un produit à acheter ; Dieu est à aimer intensément comme il nous aime c’est-à-dire gratuitement … Nous sommes simplement invités à nous offrir tout entier à lui, à l’aimer profondément…
  • Car ce Temple, cette Maison c’est la Maison de son Père, de la relation à son Père, de la prière. Et ce temple c’est chacun de nous.
  • Je fais ici un petit détour par un texte que la congrégation pour la doctrine de la foi a publié cette semaine à la demande du Pape François sur le salut, la difficile question du salut. Le Pape François met en garde contre deux tentations :
  • La 1° tentation : celle de penser que l’homme autonome se réaliserait par lui-même avec ses seules forces, ce qui est une forme de pélagianisme ; le Christ ne lui transmettrait alors que des valeurs à imiter, un modèle de générosité.
  • Un peu comme dans ce temple vidé de ses animaux où il lui montrerait de quoi il faut se détacher …
  • Réponse : ce Temple n’est pas vide ; si les animaux en ont été chassés, l’Agneau de Dieu vient s’y offrir : si les animaux ont été chassés c’est pour que resplendisse le Christ : voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ; Détruisez ce Temple et en 3 jours je le relèverai ; il parlait de son corps. Livré pour tous.
  • Chers amis, le Christ ne nous laisse pas seuls dans ce Temple ; il vient nous y sauver, lui l’Agneau véritable ; le Christ est bien plus qu’un inspirateur pour nos vies qui prétendraient rester autonomes ; il nous incorpore dans son Corps pour une nouvelle existence qui transforme la condition humaine. Nous ne pouvons nous réaliser par nos seules forces …
  • Chers amis, chers fiancés, le Christ, l’Agneau véritable vient sauver votre amour, le réaliser en plénitude ; laissez-lui transformer votre amour !
  • 2° tentation : un salut purement intérieur, qui suscite peut-être une forte conviction personnelle ou le sentiment intense d’être uni à Dieu, mais sans que soient assumées, guéries et renouvelées nos relations avec les autres et avec le monde créé. Ce qui compterait c’est ma petite paix intérieure
  • Or Jésus dit : « Le zèle pour ta maison fera mon tourment, littéralement me dévorera »
  • Cette maison, c’est nous ensemble, corps et âme, ce sont ceux qui nous entourent et tous nos frères les hommes.
  • Nous ne pouvons vivre une relation privée aussi intense soit-elle à Dieu qui n’ait pas répercussion sur notre entourage … Et inversement c’est ensemble, avec l’Eglise, que nous parvenons au salut.
  • Chers amis, chers fiancés : Soyez saints ensemble, entraidez-vous avec l’aide de l’Eglise à aller vers les hauteurs ; tendez alors la main à tout homme sur cette terre ; que cela soit votre tourment
  • Autour de vous il y a aussi ceux qui sont écrasés, détruits
  • La promesse du Christ est de les relever, de les remettre debout : vous aurez beau détruire ce Temple je le relèverai dit Jésus. Il le fait par la médiation de son Eglise, de chacun de vous. Ce matin, entendons-le nous dire : je vous relèverai. Présentons-lui ce qui est détruit en nous, nos frères en souffrance et décidons-nous à leur tendre la main, celle du Christ qui sauve.
  • Pour cela : par lui, avec lui et en lui ! Il nous faut nous lier au Christ, nous enraciner en lui
  • Je conclus de manière concrète :
  • Je me lève pour Jésus … tel est le thème de notre carême en paroisse.
  • Je me lève pour adorer Jésus : tel est le thème de notre semaine d’adoration continue qui aura lieu du 22 au 29 mars prochain
  • Nous ne nous sauvons pas nous-même et nous ne nous sauvons pas seuls : c’est pourquoi je vous propose de prier, à tour de rôle durant une semaine dans la crypte de notre église.
  • Au bout de vos bancs, comme l’an passé, des petites feuilles pour vous rendre disponibles pour un créneau d’adoration durant cette semaine du 22 au 29 mars. Les meilleures heures sont celles de la nuit. Je vous invite à vous inscrire dès aujourd’hui grâce aux stylos disponibles et à déposer votre inscription dans les paniers au moment de la quête.
  • Ecoutons ces quelques lignes du pape François :
  • Je prie l’Office chaque matin. J’aime prier avec les psaumes. Je célèbre ensuite la messe. Et je prie le rosaire. Ce que je préfère vraiment, c’est l’Adoration du soir, même quand je suis distrait, que je pense à autre chose, voire quand je sommeille dans ma prière. Entre 7 et 8 heures du soir, je me tiens devant le saint sacrement pour une heure d’adoration.
  • L’adoration eucharistique va, à la fois, nous donner un cœur d’enfant, et redonner à l’humanité entière un cœur d’enfant. Pas un cœur puéril, mais un cœur d’enfant de Dieu, un cœur de personne qui sait que, sans Dieu, il ne peut rien faire, un cœur branché sur l’essentiel : sur le Christ, l’Unique.
  • Finalement, il y a dans l’adoration eucharistique, le réponse aux deux tragédies de notre temps : la présomption de bâtir un monde sans Dieu, qui mène à une catastrophe, et le désespoir de ne plus savoir où se tourner devant les épreuves de notre monde.
  • Cette prière est une profession de foi solennelle dans le primat de Dieu, dans la seigneurie de Dieu, c’est l’acte le plus révolutionnaire que l’on puisse poser aujourd’hui. C’est vraiment comme cela que se fera la révolution, dans le sens véritable du terme, dans le sens étymologique du terme : un renversement complet.
  • L’homme ne vivra la paix, la joie, le bonheur, ne pourra établir la justice sur la terre, que lorsqu’il se mettra humblement à genoux devant son Dieu. La grandeur de l’homme, c’est d’être à genoux devant Dieu.
  • Amen.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Eglise de France

KTO

Diocèse de Lyon

RCF

Agenda
novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Bonnenouvelle.fr